Et si on laissait tout tomber pour réaliser notre véritable destin ?
Tony del Rosario succède à Tony Meloto à la tête de GK
24 janvier 2018
Le village GK Lyon à Sagay Sinigayan
23 mars 2018
Afficher tous

Et si on laissait tout tomber pour réaliser notre véritable destin ?

Il y a peine six ans, le journaliste anglais Thomas Graham voyageait autour du monde pour écrire des reportages d’affaires. Puis deux choses sont arrivées : les Philippines et Tony Meloto.
Alors qu’il était aux Philippines, Tom eu l’occasion d’interviewer Tony, le fondateur de Gawad Kalinga, une ONG philippines axée sur la réduction de la pauvreté et le développement de la nation. L’interview initiale de trente minutes s’est rapidement transformée en une discussion de trois heures sur le sens, le but et l’immense potentiel des philippins.
« Avant que l’on est fini, Tito (Tony) ma poussé à laissé tomber chemise et cravate que je portais, et à découvrir le richesse des pauvres » m’a t’il dit.
Tom fut tant inspiré qu’il démissionna de son travail de journaliste, passa une année entière a voyager dans les communautés de Gawad Kalinga, et écrit un livre -La richesse des pauvres- sur les héros philippins qu’il rencontra au cours de son périple.

MAD Travel (madtravel.org) naquis de la transformation de Tom. MAD, acronyme de Make A Difference (faire la différence), est une plateforme de voyage solidaire. «  Je ne voulais pas que mes amis d’Angleterre entendent simplement parler, ou lise à propos de Gawad Kalinga depuis un autre continent, je voulais qu’ils viennent eux-même faire l’expérience de la richesse des communautés philippines » dit Tom. « Il y a pleins de choses à faire ici, de l’hébergement chez l’habitant aux classes de cuisines, du bénévolat en tant que fermier ou instituteur, ou bien encore en apprendre davantage sur l’entreuprenariat social au sein de la Ferme Enchantée ».
Son équipe multiculturelle composée de philippines, d’allemands, d’australiens, ou encore de français, crée des événements et des expériences à la fois funs, exotiques et surtout inspirantes.
MAD Travel reverse 30% des ses bénéfices à Gawad Kalinga. Actuellement, l’agence travaille en collaboration avec six communautés de Gawad Kalinga telle que la tribu des Aetas dans la province de Zambales.
« Le tourisme crée un revenu additionnel essentiel pour eux, et nous consacrons également du temps et les ressources nécessaires pour former les communautés à l’hospitalité. » déclare Tom.
Tom est impatient d’étendre le nombre de collaboration grâce au réseau de 2500 communautés de Gawad Kalinga. Il s’enthousiasme à l’idée : « il s’agit d’une immense plateforme de communautés autonomes et diversifiées, dont la plupart n’attendent que de pouvoir saisir l’opportunité que peut leur procurer le tourisme».
Mais MAD Travel ne s’arrête pas là. En plus des communautés de Gawad Kalinga, Tom et son équipe sont également entré en collaboration avec d’autres communautés authentiques.
Lors des voyages solidaires, les touristes ont ainsi l’occasion de sortir des chemins battus et de vivres de diverses expériences authentiques telles que planter des forets de mangrove, fabriquer des objets artisanaux ou encore apprendre la cuisine locale.
En ouvrant la voie à un tourisme respectueux du locale et de l’environnement, MAD Travel participe donc à dessiner la société de demain. Fort de ses valeurs, MAD Travel a su séduire plus de 1300 visiteurs en 2017 venus du monde entier.
Alors lancer vous également dans l’aventure et venez découvrir par vous-même ce qui a séduit et transformé la vie de Tom ainsi que les voyageurs ayant vécu ces expériences uniques.
Pour en apprendre davantage visitez le site madtravel.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *